No results.

Biennale de Lyon 2013

What's next ?

whatsnextproject.info
agenceautogestionesthetique.info

Le futur proche est stratégiquement scénarisé par l’activité des agences de renseignements, des organisations gouvernementales et des entreprises privées. Cette capitalisation avancée ne sert en aucun cas à penser un monde meilleur, mais à garantir la domination de superstructures toutes-puissantes. 

Le projet curatorial What's next ? propose à chacun de collecter et d’archiver des prédictions sur l’avenir, de manière anonyme ou signée afin de les réemployer librement dans différents travaux. Cette démarche est une tentative de redéploiement d’un futur spatialisable au-delà de sa valeur d’échange et d'un commun matérialisable au-delà de la massification de ses consommations privées.
Le mécanisme sur lequel s’appuie cette volonté est simple : si l’art permet de valoriser le réel et ses objets d’une manière particulière et autonome – mais non indépendante – des lois du marché, alors on peut idéalement l’utiliser comme prétexte à redéfinir un partage du futur et de ses conditions de production, à redéfinir un partage des formes et des rôles, et tenter d’évaluer jusqu’à quel point ces alternatives sont praticables, disponibles à nos usages et incarnées.
A l’occasion de Résonance et de la Biennale d’art contemporain de Lyon, l’Agence pour l’Autogestion Esthétique est heureuse de présenter une première session What’s Next ? et travaille à développer et réemployer le contenu des prédictions recueillies lors de prochaines expositions en France et dans le monde.
A l’occasion de la Nuit Résonance, l’Agence pour l’Autogestion Esthétique clôturera la première session de What’s Next ? par la présentation d’une publication gratuite des prédictions recueillies accompagnée d’essais théoriques et de documentation sur le projet.

Pour cet événement, le Finissage du futur,
rendez-vous dans la soirée du 28 novembre au restaurant-bar
Tu Esquina, au 5 rue Burdeau, 69001 Lyon.
_
The near future is strategically scripted by information agencies, government organisations and private businesses. This advanced capitalisation serves in no way to envision a better world; rather, it guarantees the domination of all-powerful superstructures.

The curatorial project What’s Next? asks each person to collect and archive predictions of the future, anonymously or otherwise, to be used freely in various projects This endeavour is an attempt to re-deploy both a spatialisable future beyond its exchange value and a materialisable commonality beyond the massification of its private forms of consumption. 

The mechanism on which this desire rests is simple: if art makes it possible to valorise reality and its objects in a particular and autonomous manner – but not one independent of the laws of the marketplace – then one can ideally use it as a pretext for redefining the way the future and its conditions of production are divided. To redefine a division of forms and roles and to try to evaluate the extent to which these alternatives are practical, available for our use and embodied.
On the occasion of Résonance and the Biennale d’art contemporain de Lyon, the Aesthetic Self-Management Agency is pleased to present the first session of What’s Next? It is also working to develop and re-employ in future exhibitions in France and elsewhere in the world the content of the predictions gathered.
On the occasion of the Nuit Résonance, the Aesthetic Self-Management Agency will conclude the first session of What’s Next? with the presentation of a free publication of the predictions gathered, along with theoretical essays and documentation on the project.

This evening event, Le Finissage du futur,
will be held on 28 November in the restaurant-bar
Tu Esquina at 5 rue Burdeau, 69001 Lyon.

×

Contact